J’ai tenté un cinemagraph, cet hybride entre la photo et le cinéma où seule une portion de l’image est en mouvement. Tegan, qui me servait de modèle, est une fan de films d’horreur*, aussi la référence à Poltergeist s’est-elle imposée assez vite. Puis il nous fallait quelque chose de facile à mettre en œuvre.

S’il existe une plateforme et une application dédiée pour MacOS, je n’ai pas trouvé d’équivalent pour PC et j’ai dû passer par Photoshop pour réaliser la chose et un hébergement YouTube de la vidéo en mp4. Problèmes encore à résoudre : forcer la vidéo à passer en HD, la faire jouer en boucle sans accroc et j’aimerais  idéalement la ralentir…

Les expérimentations ne sont pas finies !

Et vous, avez-vous déjà essayé ce procédé ?

*Tegan est aussi une sculptrice de talent ! Jetez un œil sur son site